Predator-by-Mooneyham

Joshua Williamson a le chic pour envoyer du lourd lorsqu’il s’agit de tout faire exploser à la manière d’un Mark L. Lester ou d’un George Pan Cosmatos de la grande époque. Pour ce troisième épisode de la saga Le Feu et la roche centré sur le personnage du Predator, Il forme avec le dessinateur Christopher Mooneyham (dont ce livre est la première œuvre publiée en France) le duo idéal.

Totalement axé sur l’action, par l’action, pour l’action, cet épisode suinte la virilité guerrière ultra jouissive du cinéma des 80’s. Les dessins, le scénario, tout sent « le mec » et en met plein la vue jusqu’à la confrontation finale entre Achab, le Predator vedette, et l’un des redoutables ingénieurs de Prometheus. Un affrontement jusqu’alors inédit qui scelle les liens entre les deux séries.

En dehors du fait qu’il constitue une pièce essentielle à la saga Le feu et la roche (il conclut l’histoire des survivants du Géryon, jusqu’à l’épilogue de Prometheus : Omega) ce récit est l’une des trois meilleures B.D. Predator à ce jour, avec Bad Blood et Homeworld (pour l’instant inédits en France).

Un album de haute volée, au tirage limité à 1000 exemplaires, pour le prix d’un t-shirt : ça s’appelle un IMMANQUABLE !

 

Go top